-->
Bienvenue sur le blog des AFC du Nord 92 ! Vous y trouverez des informations et activités pour animer votre vie familiale au quotidien (idées de sorties, horaires des messes, bons plans, actualités sur la politique familiale, vie spirituelle et bien d'autres...). Nos AFC vivent grâce à vous. Aussi, n'hésitez pas à nous faire part de vos idées afin que d'autres familles en bénéficient via notre blog. Bonne navigation !

mardi 19 mars 2013

Vers une remise en cause du pricipe d'universalité des allocations familiales?

 

Dans Les Echos, le rapporteur PS du budget de la sécurité sociale de l'Assemblée préconise de diviser par deux le montant des allocations familiales plutôt que de les fiscaliser.
"Diviser par deux les allocations familiales au-delà d'un certain niveau de revenus." C'est la solution proposée par le rapporteur du budget de la sécurité sociale de l'Assemblée nationale, le socialiste Gérard Bapt, au cours d'un entretien publié mardi par Les Echos. Une idée partagée par Pascal Terrasse, secrétaire national du PS à la protection sociale.
"Nous proposons de fixer ce plafond au niveau de celui de l'allocation de base de la prestation d'accueil du jeune enfant. Soit environ 53 000 euros par an pour un couple avec deux enfants et un peu plus de 61 000 euros pour une famille avec trois enfants", détaille Gérard Bapt qui estime que "cela permettrait d'économiser un milliard d'euros". Aujourd'hui, toutes les familles comptant au moins deux enfants reçoivent 127,05 euros par mois au minimum, au titre des allocations familiales, rappelle La Tribune.
Gérard Bapt suggère en outre de supprimer la prestation supplémentaire de mode de garde pour les familles les plus aisées ayant des jeunes enfants gardés à domicile ou chez une assistante maternelle. Cela "permettrait de dégager deux milliards supplémentaires", assure-t-il.
"Les allocations familiales ne seraient pas supprimées, elles seraient seulement réduites. On ne remet pas en question le principe d'universalité", explique-t-il. Et de conclure : "Le déficit de la branche famille est encore plus inacceptable que les autres. Nous pensons que nos concitoyens sont prêts à admettre une modulation en fonction des revenus."
 
Encore un coup dur porté aux familles...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez la parole, profitez-en ! Ici on peut tout dire mais dans le respect et la bienveillance. Pour rendre l'échange plus sympathique, évitez l'anonymat !
Vos commentaires nous sont très utiles pour améliorer nos actions, nous vous en remercions d'avance.


x

Abonnez-vous à ce blog

Votre adresse Email ne sera pas divulguée. Nous aussi nous détestons les spams.